Avec nos voeux d'amitié très fraternels et les plus sincères pour souligner ces 50 ans de mariage de Jacques et Irène, vécus depuis le 18 mai 1957, où nous y participions, malgré le froid qui gela, jusqu'à les noircir, les jeunes feuilles dans les arbres. Ce fut quand même une journée magnifique !

Il y aurait beaucoup de choses à rapporter des années passées, à partir de la trentaine de lettres d'Irène à son grand frère Henri (qui était aux études chez les Oblats de Marie-Immaculée), dont la 1ère, en décembre 1947, lui disant : « ...ça va bien à l'école... je suis arrivée la 5ème sur 12 élèves et je sais presque toujours mes leçons. De ta soeur Irène qui beaucoup prie pour toi ». Pour dire ensuite le 28-04-52 (à l'âge de 13 ans) qu'elle travaillait chez un M. Cloutier, forgeron à Victoriaville, pour prendre soin de 2 petites filles, de 4 et 6 ans, y faisant aussi la vaisselle et du ménage et peler les patates et cuire un gâteau, etc. Dans une autre lettre du 16-06-53 (à peine âgée de 15ans) elle travaillait à Montréal dans une famille, y gardant aussi 2 petits-enfants et y disant : « à mon âge, faire face à la vie c'est dur quelquefois ».

Elle a connu Jacques et se sont mariés avec le courage de vivre ensemble résolument et de continuer pendant maintenant 50 ans à s'aimer avec leurs enfants, etc.

Henri et Anne-Marie

TÉMOIGNAGES